6 questions à se poser avant de créer une application mobile

Les développeurs d’applications font face à un secteur hyper concurrentiel. Pour avoir des chances de mener son projet à bien, il est nécessaire de se poser un certain nombre de questions avant de se lancer. Objectifs, public ciblé, type d’application, rentabilité, prestataires… Zoom sur les 6 questions qu’il est impératif de se poser avant de créer son application mobile.

1. À quoi votre future application peut-elle servir ?

Dans une optique de développement d’applications, la première question à se poser concerne les objectifs de cette application. Vous avez sûrement déjà mûri votre projet, mais avez-vous clairement défini les objectifs auxquels votre application va répondre ? Concrètement, quelle sera l’utilité de votre application ? S’agit-il d’une application permettant de mettre en relation des individus, de partager des données, de chercher des informations ? Avant de vous lancer, les contours de votre application doivent être précisés. De nombreux développeurs se lancent tête baissée dans un projet qui n’est pas abouti. Pour ne pas risquer l’échec, déterminez bien votre objectif.

2. Existe-t-il une application similaire ?

De nos jours, il existe un nombre infini d’applications. Si de nombreuses applications tirent leur épingle du jeu, plus nombreuses encore sont celles qui sont littéralement noyées dans la masse. En France, le nombre d’applications est estimé à plus de 4 millions, sans compter celles qui ne sont pas répertoriées dans les différents stores existants. Ainsi, avant d’entamer votre projet, cherchez en quoi votre idée diffère des autres. Existe-il des applications répondant aux mêmes besoins, touchant les mêmes cibles, utilisant les mêmes canaux ?

3. À qui se destine votre application ?

En définissant clairement les besoins visés par votre application, vous êtes en mesure d’identifier une cible précise. La réponse à cette question vous permet alors d’avancer sereinement dans votre projet, et de proposer une idée cohérente et singulière à votre public. Il ne s’agit en aucun cas de proposer un contenu universel. Détaillez clairement toutes les caractéristiques de votre cœur de cible. Vous pouvez même aller jusqu’à créer un portrait-robot d’un de vos futurs utilisateurs.

4. S’agit-il d’une application payante ou gratuite ?

Une des questions les plus importantes concerne le caractère payant ou non de votre future application. En effet, c’est tout simplement ce qui va permettre de définir votre business model. Tandis que les applications gratuites permettent de toucher un public plus large, les applications payantes ont l’avantage de générer des revenus. Une fois votre décision prise, vous avez encore une réflexion à mener. Si votre application est payante, elle peut l’être dès le téléchargement, ou comporter des fonctionnalités payantes. Si elle est gratuite, vous allez peut-être devoir intégrer des publicités. Enfin, vous avez la possibilité d’offrir une version de démonstration gratuite. Dans tous les cas, votre choix impacte l’expérience utilisateur. Renseignez-vous auprès d’un expert afin d’en savoir plus les bonnes pratiques liée à la rentabilité de votre future application.

5. Quel type d’application voulez-vous créer ?

Il existe différents types d’applications. On distingue les applications mobiles, les applications Web et enfin, les applications hybrides. Les premières se destinent à un système d’exploitation particulier : iOS, Android ou Windows. Les utilisateurs peuvent télécharger l’application dans le store qui lui est dédié, à savoir respectivement Apple Store, Google Play et Windows Store. Les applications Web, couramment appelées WebApp, sont disponibles à partir d’un navigateur Internet. Celles-ci ne requièrent pas de capacité de stockage, mais ne sont pas accessibles partout à l’instar des applications mobiles. En effet, elles nécessitent une connexion Internet. Enfin, le modèle hybride permet de conjuguer les applications Web et applications mobile. Mois chère à développer, elle réduit toutefois considérablement les fonctionnalités possibles. En outre, tous les appareils ne sont pas adaptés à ce type d’interfaces. Vous pouvez opter pour un responsive design, afin que votre interface soit la plus agréable possible pour l’utilisateur.

6. Allez-vous recourir à des prestataires pour mettre en place votre application ?

Faire appel à des professionnels permet de mettre toutes les chances de son côté pour réussir son projet. Choisissez attentivement vos prestataires, en fonction de votre budget et de vos attentes. Vous devez opter pour un prestataire fiable, solvable et proposant un accompagnement efficace. Renseignez-vous auprès de votre entourage et n’hésitez pas à lire les avis des clients qui ont précédé. Faites également attention au critère des délais et du coût. Votre objectif est la meilleure qualité/prix possible. Une fois votre prestataire choisi, il vous aidera à établir un cahier des charges complet et précis. Vous pouvez recourir à un chef de projet digital afin que celui-ci coordonne au mieux les les opérations de marketing digital. Pour développer votre application, vous pouvez également vous orienter vers un framework. Une fois toutes ces étapes achevées, ne négligez pas le référencement de votre application.

Podcasts – Marketing du divertissement
Élaboration d’une stratégie de marketing pour votre société immobilière