La digitalisation de la société et l’arrivée d’Internet ont contraint les entreprises à toujours innover et à développer de nouveaux outils afin d’être plus performantes face à une concurrence de plus en plus féroce. Le cross canal en est un. Cette stratégie s’inscrit dans une logique d’adaptation à la constante évolution du client et du comportement d’achat pour attirer la clientèle et booster la vente.

En quoi consiste exactement la stratégie cross canal ?

À l’heure actuelle, le nombre de personnes qui utilisent les supports digitaux ne cesse de croître. Les entreprises, quelle que soit leur taille, adoptent la stratégie du cross channel marketing pour mettre le client au centre de leur marque à travers les différents canaux, physiques comme digitaux. Cette stratégie de distribution consiste donc à mettre à profit des canaux variés, compte tenu du fait que le client moderne a recours à plusieurs canaux pour effectuer ses achats.

À l’inverse de la stratégie multichannel, la stratégie cross channel évite au client de choisir un canal en particulier au détriment d’un autre. En d’autres termes, pour l’achat d’un même article, il lui est possible de passer par Internet, consulter un catalogue en papier ou se rendre directement dans un magasin physique. Or, dans le cadre d’une stratégie multicanale, chaque canal est indépendant. Le client est alors dans l’obligation d’opter pour l’un d’entre eux uniquement, celui qui lui convient.

Quel intérêt de mettre en place une stratégie cross canal ?

Le cross canal est une stratégie marketing qui permet aux différents canaux de distribution d’une entreprise (boutique physique, catalogue, site Internet, réseaux sociaux, etc.) de fonctionner en concomitance au lieu de se concurrencer entre eux. Il peut être assimilé à une suite logique de la stratégie multicanale. En plus de multiplier les nouveaux points de contact avec les clients, il intègre alors tous les canaux disponibles au parcours du consommateur pour le rendre plus fluide.

La stratégie omnicanal va encore plus loin. Plutôt de créer une complémentarité entre les canaux de distribution de l’entreprise (apports de services supplémentaires et complémentaires aux prospects et aux clients), elle optimise leur utilisation simultanée. Plus précisément, les points de contact sont optimisés les uns par rapport aux autres de manière à obtenir leur synergie. L’objectif principal est de se concentrer sur l’expérience globale en tirant profit au maximum des forces du magasin physique et des atouts du digitale.

Quelles sont les erreurs à ne pas commettre en cross canal ?

Le client moderne est dit omnichanel. Au fil des nombreux progrès de la technologie qui ont influé sur son évolution, le consommateur a complexifié le parcours client. En effet, il a acquis la capacité d’être partout à la fois et est présent en même temps sur plusieurs canaux. La mise en place d’une bonne stratégie marketing cross channel implique donc de connaître et d’éviter certaines erreurs. La première est de former une équipe aux compétences verticales, incapables de réfléchir en transversal.

Une autre erreur à ne pas commettre est de raisonner à l’aveugle pour la détermination du parcours client. Ce qui nécessite une bonne connaissance de l’audience (établissement de buyers personas) et un partage des informations entre tous les membres de l’équipe dans le but de construire une offre globale attractive et performante. Enfin, il faut également éviter de croire que l’entreprise maîtrise la technologie. Cela permet à l’organisation de ne pas vivre figée dans ses pratiques.

Afin de mettre en place une stratégie cross channel marketing efficace, il est recommandé de faire appel à un spécialiste. Ce dernier analysera votre besoin et mettre en place un plan d’actions permettant d’atteindre vos objectifs. Il vous accompagnera dans la meilleure décision à prendre, et de ce fait, vous évitera de commettre des erreurs.